Installer et faire cohabiter 2 distributions Linux

Voici un tutorial pour ceux qui souhaiteraient faire cohabiter 2 (voire plus) distributions Linux sur une seule machine et un seul disque dur. Le disque est ici de 120 go.
J’ai donc installé Debian Etch en distribution principale et Fedora 8 en distribution secondaire. Pour l’installation de Debian j’ai partitionné le disque avec Partman l’utilitaire de partitionnement intégré de Debian, dans lequel j’ai choisi partitionnement manuel (il vous faut alors connaitre les bases du partitionnement sous Linux). J’ai donc alloué une première partition formatée en ext3 de 7 go pour la racine de Debian (point de montage / sur hda1), que j’ai rendue bootable en sélectionnant « présent » sur l’entrée indicateur d’amorçage.

Deuxième étape, création d’une partition dédiée à la swap de 2.5 go amplement suffisant quand on a 1 go de ram (point de montage /swap sur hda4.

Troisième étape, création d’une partition pour les répertoires utilisateurs (point de montage /home sur hda5) formatée en ext3 de 40 go.
J’ai laissé le reste de l’espace non alloué pour l’install de Fedora.

Pour le chargeur de Boot j’ai choisi d’installer Grub dans le MBR de manière à ce que ce soit celui de Debian qui se lance quand la machine démarre (location de Grub hd0,0)
Je ne détaillerai pas le reste de l’installation du système. Une fois vérifié que le système bootait correctement, j’ai donc attaqué l’installation de Fedora.

Pour être sur de mon partionnement dédié à Fedora, je l’ai effectué avec Gparted en live cd. J’ai donc fait booté ma machine sur le live cd Gparted dont vous pouvez télécharger l’image ici.
Il me restait donc 60 go environ non alloués.

J’ai créé une première partition pour la racine de Fedora (point de montage / sur hda3) en ext3 de 7 go.

Ensuite une deuxième partition en ext3 du reste du disque pour les répertoires personnels (point de montage /home sur hda6)
La swap que j’avais créé sous Debian sera commune aux 2 distributions.
A noter que vous pouvez utiliser le même /home pour les 2 distributions attention alors aux UID utilisateurs ainsi qu’aux mots de passe qui doivent alors être les mêmes dans les 2 environnements. J’ai préféré ne pas retenir ce système pour préserver l’indépendance des 2 systèmes.

Une fois les partitions créées, j’ai donc redémarré la machine avec le dvd de Fedora dedans et lancé l’installation.
Arrivé à l’étape du partitionnement, il faut sélectionner l’option Installer Linux sur l’espace libre et également partionnement manuel.

Anaconda « l’installeur » graphique de Fedora est très simple. Il suffit de sélectionner les partitions précédemment créées et leur attribuer les points de montage en fonction.
Ne pas oublier de cocher « configuration avancée du chargeur de démarrage ». L’écran suivant vous propose d’installer Grub soit dans le MBR soit dans la partition racine ici c’est hda3. C’est cette 2e option qu’il faut choisir car dans le MBR nous avons déjà le Grub de Debian.

Terminez alors l’installation de Fedora et rebootez la machine. Le chargeur Grub de Debian vous propose alors de lancer Debian ce que vous faîtes. Une fois démarré, lancez un terminal et mettez vous en root (su -).
A l’aide de votre éditeur préféré (vi, nano, pico, emacs….) ouvez le fichier /boot/grub/menu.lst.
A la fin du fichier vous ajoutez les lignes suivantes:
title Fedora 8 (ou autre)
root (hd0,2) si la racine de votre deuxième distribution est sur hd8 par exemple ce serait (hd0,7)
chainloader +1

Ces paramètres consistent à « chainloader » les chargeurs de boot.

Au prochain démarrage de la machine dans le Grub de la distribution principale (ici Debian), vous verrez apparaître ce que vous avez mis dans title.
Sélectionnez cette entrée et le chargeur de démarrage de votre deuxième distribution vous permettra de la lancer.

La numérotation des partitions indiquée ici est celle employée sur mon système. Elle peut être et sera certainement différente sur le vôtre. Le tout est de bien les noter afin de leur attribuer les bons points de montage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *