Quoi de neuf dans Debian Wheezy ?

Comme environ tous les deux ans, le projet Debian sort une nouvelle version stable de sa distribution appelée à remplacer à remplacer l’actuelle (Squeeze). Et c’est ce week-end que Debian GNU/Linux 7.0 (aka Wheezy) est née. La première conséquence est que la future version 8.0 (Jessie) commence déjà à recevoir ses premiers paquets et compose désormais la branche Testing de Debian. La deuxième est que Squeeze est désormais passée en Oldstable dont les mises à jour de sécurité seront disponibles pendant 1 an environ.
Si votre fichier sources.list comporte le nom de la suite (testing) vous allez bénéficier, au fur et à mesure de vos mises à jour, des nouveautés à sortir de Jessie. Si au contraire vous utilisiez le nom de code Wheezy, votre système fonctionne désormais avec la version Stable.

La sortie d’une nouvelle version stable de Debian étant toujours plus ou moins un événement, qu’y-t-il au menu de Wheezy ?
Tout d’abord on y trouve l’adoption de multiarch (au passage très gros paquet que j’ai traduit). Multiarch est la possibilité de faire cohabiter sur son système des paquets en 32 ou 64 bits. Cette avancée majeure représente sûrement le point le plus majeur de cette nouvelle version.

Au sein du projet Debian, nous veillons toujours à ce que les nouveaux domaines de l’informatique ne soient pas cannibalisés par les solutions propriétaires et privatrices de libertés. Il en va donc de même pour les technologies dîtes Cloud.C’est à cet effet que Debian/Wheezy intégrent des outils permettant de mettre en place des architectures cloud privées, avec la présence de paquets « prêts à l’emploi » comme Openstack et Xen Cloud Platform. Nous vous encourageons vivement à déployer vos solutions Cloud avec Wheezy et à participer à la liste de diffusion idoine.

Debian Wheezy est désormais compatible avec les systèmes UEFI de dernière génération, mais pas encore avec le démarrage sécurisé (Secure Boot). Ce qui signifie que vous aurez la possibilité d’installer Debian sur les derniers ordinateurs sortis à condition que le mode de démarrage sécurisé soit désactivable (si tel n’était pas le cas, n’hésitez pas à revendiquer vos droits et à vous associer aux différentes actions luttant contre cette tentative de fermeture de Microsoft).

Debian/Wheezy propose désormais ext4 comme système de fichiers par défaut, ainsi que le kernel 3.2 toujours débarrassé des firmwares non-libres. En option il est désormais possible d’installer systemd mais sysvinit reste le gestionnaire de services par défaut. Rendez-vous sur le wiki si vous souhaitez l’installer.
KfreeBSD propose également une nouvelle version (9.0).
La nouvelle version stable de Debian rompt avec la lignée 2 de Gnome et propose désormais Gnome 3 comme environnement de bureau par défaut (en version 3.4). Bien entendu il vous est toujours possible d’installer ce que vous voulez comme gestionnaire de fenêtres (KDE, XFCE, Awesome …). Sachez également que la nouvelle version de l’installeur propose un moteur de synthèse vocale.

L’apparition d’une nouvelle version de Debian signifie également le désormais non-support de certains logiciels. Ainsi parmi les plus connus, ne sont désormais plus supportés :

sun-java6, OpenVZ, php5-suhosin, xserver-xorg-video-nv, 
xserver-xorg-video-radeonhd, zabbix, portmap ...

Certains n’existent tout simplement plus, d’autres sont remplacés par de nouvelles versions.
Il existe d’autres nouveautés que vous pouvez consulter sur la page NewInWheezy.