Back on track !

Cela fait un bon moment que je n’ai rien blogué. Manque de temps peut-être, baisse de motivation sûrement. Quoi qu’il en soit je garde toujours le désire d’écrire sur mon sujet favori qu’est le Logiciel Libre. Mais ce n’est pas vraiment l’objet de ce billet.
Il s’agit plutôt de vous conter la récente mésaventure à laquelle j’ai eue à faire face. J’avais décidé de changer à nouveau de serveur dédié, les services d’OVH ne me convenant pas. J’ai alors repris une nouvelle Dedibox chez Online, et entrepris de migrer ce blog ainsi que tous les autres services (serveur mail, dns …). Jusqu’ici pas de problèmes.

Bien évidemment j’ai une stratégie de sauvegarde qui a toujours fonctionné jusqu’à présent (pour l’anecdote j’utilise backup-manager). Après m’être assuré que tous mes fichiers avaient été transférés, j’ai purement et simplement détruit le serveur chez OVH et commencé à configurer ma Dedibox. Je décompresse les sauvegardes tout est ok. Vient alors le moment de peupler Mysql avec toutes les bases de mes services (en clair le cœur du serveur). Je décompresse donc l’archive bzip2 créée par backup-manager, et injecte le tout dans Mysql.
Afin de vérifier que tout a été peuplé correctement je lance le client mysql et lance nonchalamment un petit « show databases; ». Et là horreur. Rien. Rien de rien.
Mysql reste peuplé avec les bases d’origine mais ni la base du blog, ou du serveur de mail et autres ne sont là.
Je comprends alors avec effroi que je viens de perdre tout Technoaddict.

Je me mets alors en quête d’une autre sauvegarde, et je trouve un dump SQL datant de juillet 2010. Tout le reste est perdu je n’ai aucune sauvegarde. Bien entendu comme de fait exprès la machine virtuelle hébergée chez moi pour faire office de préproduction, a été détruite il y a une semaine car j’avais décidé de la refaire. Je me résigne donc, j’ai bel et bien perdu 3 ans d’articles. Et c’est alors que je me rappelle d’un site que j’avais visité il y a longtemps :
Wayback machine.

Ce site fait des snapshots réguliers des sites web et les indexe. Me voilà alors parti à tenter de remonter le temps. Ce site m’a alors permis de retrouver 80% des articles que j’avais perdu. J’ai complété le reste grâce au Planet-Libre sur lequel j’indexe depuis longtemps maintenant mes articles (et dont je fais partie de l’équipe de modération, même si cela fait longtemps que je n’ai pas agi dessus). Pour conclure j’ai retrouvé l’intégralité de mes articles ne manquent que les commentaires.

Cette erreur de débutant me fait donc rappeler que d’avoir une stratégie de sauvegarde c’est bien. Mais s’assurer que tout est bien là avant de détruire tout l’existant, c’est mieux ;-(